L’Eté en MTC


L’été et la chaleur en Médecine Chinoise.

bv000002

Voila l’été…

En Médecine Traditionnelle Chinoise, parmi les cinq saisons (hé oui, il y en a cinq), l’été est dominé par l’élément Feu et son organe associé est le Cœur. Nous verrons un peu plus loin pourquoi…

Pour beaucoup l’été est synonyme de vacances et de repos, c’est aussi le moment idéal pour faire le « plein ».
En effet,  Le soleil, l’abondance de lumière, de chaleur, de fruits et légumes frais nous permettent de recharger nos batteries (sous l’emblème du Rein).

Une observation millénaire:
Il y a près de trois mille ans la Médecine Chinoise nous disait: « En été, saison Yang, le Yang du ciel est capté par l’homme et stocké dans le rein, permettant ainsi de renforcer les os, les dents et de remplir les moelles « .

L’appui de la science moderne:
La Médecine moderne ne contredit pas ces affirmations, bien au contraire: « Sous l’effet des rayons ultraviolets du soleil, l’organisme synthétise de la vitamine D par la peau. Ainsi, il produit le cholécalciférol (vitamine D3) qui sera transporté et métabolisé au foie en 25-hydrox cholécalciférol, puis au rein où il prendra sa forme active de 1,25 dihydroxycholecalciférol ».
La vitamine D est la vitamine anti rachitisme, permettant aussi la fixation du calcium et aidant à renforcer les os et les dents…

Oui, mais attention
Le soleil est salutaire à notre équilibre, mais attention, il ne faut pas en abuser au risque d’attraper « coup de soleil », insolations, coups de chaleurs, ou déshydrations.

Mais sans aller jusqu’à ces extrêmes, la Chaleur a comme caractéristique de  » disperser le  Qi  » (l’énergie). Rendant l’organisme beaucoup plus fatigable.
En effet, dès que la température s’élève un peu trop, le moindre effort nous demande plus d’énergie, et nous rends apathique.

D’ailleurs, si on part en vacances pour se reposer, on évitera les siestes en plein soleil, qui loin de nous recharger épuisent notre organisme : ‘La Chaleur disperse le Qi (énergie)’.

De plus, quand il fait chaud, le Cœur est  plus sollicité et plus fragile, car pour réguler la température corporelle, il accélère le rythme cardiaque.
Les personnes affaiblies, ou souffrant de troubles cardiovasculaires devront donc autant que possible se protéger de la chaleur.

Notons aussi que les personnes âgées et les jeunes enfants restent très sensibles à la déshydratation : Soyons vigilants.
Dans un autre registre, l’exposition prolongée au soleil accélère le processus de vieillissement de la peau.
Vous aurez donc compris l’importance de profiter des beaux jours, tout en évitant la surchauffe.

Comme toujours. Tout est équilibre.


Des Aliments contre la chaleur: « la Clim. intérieure ».

Pour nous aider à lutter contre la chaleur il faut augmenter notre ration quotidienne d’aliments de nature Fraîche ou Froide.
Ces aliments rafraichissent le corps, et pour certains aident à la production de liquides organiques.

Exemple d’aliments de nature fraîche: courgette, tomate, pamplemousse, pastèque, menthe, canard, lapin, crabe, kiwi, melon, asperge, aubergine, concombre, épinard,  radis, etc…

En général les légumes et les fruits d’été sont de Nature plutôt fraîche.

Bien évidement, on doit aussi « réduire » ceux de Nature Chaude, comme les viandes, les condiments, les épices, les alcools.

Exemple d’aliments de nature chaude: ail, cannelle, piment, oignon, alcool, noix,  agneau, café, clou de girofle, etc…

Précaution: La Nature Froide et Humidifiante de ces aliments ne sont pas en recommandé en cas de « vide de Yang de Rate/Estomac » (hypofonctionnements de système digestif, avec, selles molles, diarrhée chronique, douleur épigastrique, digestion lente, fatigue après le repas, etc…).
Dans ce cas il est préférable de les consommer cuits et en quantité modéré.
Pour les fruits, consommez les de préférence entre les repas.

Aliment à L’honneur:

bv000004

La Pastèque (Xī Guā – 西瓜 ) :

  • Saveur: Douce
  • Nature: Très Froide

Très intéressante à plus d’un titre la pastèque (ou melon d’eau) fait parti des aliments de l’été et de la canicule par excellence.
Elle rafraîchit, désaltère, et réhydrate, elle est excellente pour lutter contre la chaleur de l’été..

La tradition chinoise l’utilise dans sa pharmacopée sous forme de poudre en cas de maux de gorges, d’aphtes, de fièvre élevée, de soif, d’agitation etc…
.
-Utilisation :
La Chair (rouge) de la pastèque se consomme crue, tel quelle ou en jus, mais jamais glacée.
La chair blanche et la peau, quant à eux sont utilisées en Pharmacopée.
-Précautions :
Sa Nature très Froide et Humidifiante contre-indique sa consommation en hiver, quand le climat est humide, ou en cas de « vide de Yang de Rate/Estomac » (voir plus haut).
Pour ne pas ralentir la digestion, elle doit être consommée entre les repas et non glacée.

bv000005

-Recettes : Bái Hǔ Yǐn – 白虎饮  (La boisson du Tigre Blanc).
Les initiés à la Pharmacopée Chinoise comprendront le clin d’œil fait à la célèbre formule  » Bái Hǔ Tāng – 白虎汤  » (Décoction du Tigre Blanc).
Mixer 300gr de chaire de pastèque, 5 feuilles de menthe, avec une cuillérée de miel de Lavande.
Cette délicieuse boisson, très rafraichissante et désaltérante, vous aidera à passer l’été loin des effets pervers de la canicule.

-L’argument de  » poids  » :
Bien que délicieusement sucrée, la pastèque possède une charge glycémique basse, elle ne nous empêchera donc pas de rentrer dans nos maillots…
Elle trouve ainsi facilement sa place dans l’alimentation saine de l’été.

C’est quand même mieux qu’un Cola ou qu’une crème glacée !

Alors, tous à vos pastèques !


Le conseil du sage…

 » Celui qui sait s’adapter, ne craint pas les changements…
…une pensée trop rigide, conduira votre perte. « 

En été, il est important d’adapter ses activités en fonction de la température extérieure. Il ne serait pas raisonnable, par exemple, de faire son footing en  pleine chaleur.

Beaucoup d’autres conseils seraient encore possible, mais  » pourquoi penser au second pas, alors que l’on est encore assis…  »

A très bientôt et bonne vacances.

Bien « Chaleureusement ».

bv000008